HUMEX vous propose une gamme complète de produits pour traiter l’ensemble des symptômes de l’allergie.

Qu’est-ce que l’allergie ?

L’allergie est une réponse immunitaire excessive de l’organisme au contact d’une substance généralement inoffensive présente dans l’environnement. Cette substance est appelée allergène. Elle peut se trouver dans l’air (pollen, poussières, acariens…), dans l’alimentation ou les produits chimiques comme les médicaments notamment. La réaction immunitaire peut être immédiate ou retardée.

L'allergie immédiate se développe s'il existe une prédisposition génétique à la survenue de manifestations allergiques. On parle alors de « terrain atopique ». L'allergie immédiate prend différentes formes, selon l'allergène responsable. L'allergie survient en deux temps.

Lors du premier contact avec l’allergène, l’organisme produit des anticorps particuliers : les immunoglobulines E (IgE). Ces IgE vont venir se fixer sur des cellules qui participent à la défense de l’organisme, les mastocytes. Ces mastocytes sont situés dans les muqueuses (comme la muqueuse nasale par exemple) ou les tissus conjonctifs. Cette phase est la phase de sensibilisation, elle ne s’accompagne d’aucun signe clinique et passe inaperçue.

Lors d’un nouveau contact avec l’allergène, celui-ci va se fixer aux anticorps (IgE) et entraîner la stimulation des mastocytes. Les mastocytes vont libérer de l’histamine, responsable des symptômes. La libération d’histamine provoque la dilatation des vaisseaux sanguins et l’inflammation des muqueuses, symptômes de l’allergie. C’est la phase de révélation.

La réaction allergique peut se loger à différents niveaux : nasal (rhinite allergique ou rhume des foins) ; oculaire (conjonctivite allergique) ; respiratoire (asthme), mais elle peut s’étendre et provoquer un oedème au niveau des muqueuses ORL provoquant l’oedème de Quincke qui nécessite un traitement d’urgence. Enfin, l’allergie peut entraîner une réaction généralisée : le choc anaphylactique : urgence vitale majeure.

Les principaux allergènes responsables des allergies respiratoires sont :

  • Les acariens : ces microorganismes constituent 90 % des poussières de la maison et sont favorisés par la chaleur et l’humidité
  • Les animaux domestiques : chat, chien et rongeurs
  • Les moisissures présentes en milieu humide : cuisine, salle de bains
  • Les blattes
  • Les pollens transportés par le vent dont la présence varie en fonction de la répartition géographique de la flore
  • Le latex dont les allergènes se dispersent dans l’air ambiant

Sources : 1. Vervloet D, Magnan A. Traité d'allergologie. Paris : Médecine-Sciences Flammarion ; 2003 2.www.ameli-sante.fr/allergies/quest-ce-qu’une-allergie

Si vous souffrez d’une allergie, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Quel traitement pour les allergies ?

Le traitement des allergies consiste à éviter au maximum le contact avec l’allergène chaque fois que cela est possible. Lorsque le contact est inévitable, après avoir diagnostiqué précisément l’allergène responsable par tests cutanés ou sanguins, une désensibilisation est possible. Le dépistage est également possible auprès d’un allergologue pour mieux connaître son terrain allergique.
Selon le type d’allergie (rhinite allergique, conjonctive allergique, allergie au pollen ou rhume des foins…), le traitement doit être adapté.

Les médicaments anti-allergiques peuvent être des antihistaminiques comme la Loratadine ou la Cétirizine. Ils permettent de lutter contre les symptômes de l’allergie en venant occuper les récepteurs et en empêchant la libération d’histamine. La forme médicamenteuse doit être adaptée pour permettre une action locale : solution nasale (efficace contre le nez bouché ou le nez qui coule), collutoire, collyre ou comprimés pour une action générale, contre les allergies. Il existe également d’autres anti-allergiques comme le cromoglicate de sodium indiqué dans le traitement des symptômes ophtalmologiques.

On peut également agir localement contre l’inflammation des muqueuses avec des anti-inflammatoires tels que des glucocorticoïdes locaux (Béclométasone) présents sous forme de sprays nasaux. Ce traitement anti-allergique est recommandé par les allergologues en première intention.

Prenez le dessus sur vos allergies.

  • Nos conseils
    allergie

    Stop aux idées reçues liées aux allergies saisonnières aux pollens ?

    découvrez nos conseils

  • Comprendre mes symptômes

    Continuer

un effet indésirable ? SIGNALEZ-LE

trouveZ la pharmacie la plus proche de chez vous

Newsletter humex