Qu'est-ce qu'un mal de gorge ?

Le mal de gorge est un symptôme fréquent le plus souvent dû à une infection virale, plus rarement bactérienne ou encore dû à une irritation qui peut être allergique. Cette douleur est ressentie au fond de la gorge : au niveau du larynx, du pharynx et des amygdales. Les symptômes du mal de gorge se traduisent par des picotements, une sensation de brûlure et parfois, une difficulté à avaler.

  • Si la douleur se situe au fond de la gorge (pharynx), si l’inflammation locale est  exacerbée par la déglutition et le passage des aliments et si le fond de la gorge est rouge : il s’agit probablement d’une pharyngite.
  • Si la douleur s’accompagne d’une toux rauque, douloureuse et d’une extinction de voix : il s’agit probablement d’une laryngite.
  • Si la douleur s’accompagne du gonflement d’un ou de deux amygdales et de ganglions douloureux au niveau du cou: il peut s’agir d’une angine.

Pharyngites, laryngites et angines, peuvent être virales ou bactériennes mais en l’absence de fièvre et d’autres signes généraux (ganglions) elles sont le plus souvent virales. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien en cas de doute.

Le mal de gorge peut aussi être provoqué par une irritation non infectieuse :

  • D’origine chimique ou toxique : pollution, tabac, peintures, solvants…
  • D’origine acide dans le cas des remontées acides du reflux gastro-œsophagien
  • Elle peut aussi être d’origine allergique
  • Ou due à un corps étranger présent dans la gorge

 

 

Sources : Collège français d'ORL. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. Site internet : orl-france.org

 

Si vous souffrez d’un mal de gorge, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Comment traiter et soulager le mal de gorge ?

En l’absence de fièvre et de ganglions, le traitement de mal de gorge par voie orale repose sur des antalgiques (paracétamol) ou des anti-inflammatoires. Dans un premier temps on peut utiliser un traitement local avec des pastilles, des gommes orales ou des collutoires.

Ils contiennent des principes actifs tels que : un anti-inflammatoire (l’Enoxolone, le Flurbiprofène), un anesthésique local (la  Lidocaïne), une plante aux vertus adoucissantes (l’Erysimum), un antiseptique (le Biclotymol). La présence de ces principes actifs impose un usage limité dans le temps (5 jours maximum) et suffisant pour traiter un mal de gorge passager.

Les pastilles à sucer,  très faciles d’utilisation, présentent aussi l’intérêt de favoriser la sécrétion de salive, riche en lysozymes (anti-inflammatoires et adoucissants) et de libérer les principes actifs progressivement. Il ne faut cependant pas les utiliser comme des bonbons et ne pas dépasser la dose prescrite.

Les collutoires, efficaces contre le mal de gorge, permettent eux d’appliquer les principes actifs au contact de la muqueuse enflammée en ciblant les amygdales. Ils apportent un soulagement immédiat de la douleur. Ils doivent être pris après les repas.
Quelques astuces pour adoucir la gorge : les boissons chaudes (thé ou infusion) avec du citron et du miel, une cuillère de miel à laisser fondre lentement dans la bouche.

Les antibiotiques sont utilisés en cas d'infection bactérienne en présence de fièvre et de ganglions, accompagnés d’anti-inflammatoires tels que les corticoïdes s’il y a une extinction de voix. Seul votre médecin traitant est habilité à établir un diagnostic et à vous prescrire ces traitements.

Prenez le dessus sur le mal de gorge.

  • Nos conseils mal de gorge

    Comment éviter l'apparition d'un mal de gorge ?

    découvrez nos conseils

  • Comprendre mes symptômes

    Continuer

trouveZ la pharmacie la plus proche de chez vous

Newsletter humex